CHEZ NOUS ARDENNES

Le Chez Nous était le journal paroissial.
Sa parution s'arrêtera avec le dernier numéro qui sera distribué à partir du 8 mars prochain.
Nous avons eu grand plaisir à faire vivre ce journal même si cela n'a pas été tous les jours faciles.
Ce n'est pas sans une grande émotion que nous allons édité ce dernier numéro. En tant que responsable de l'édition THIERACHE du CHEZ NOUS ARDENNES, je remercie personnellement et en votre nom, j'en suis sûr, ceux qui faisaient partie de l'équipe de rédaction :

  • l'abbé Francis LECLERE,
  • l'abbé Jean-Paul DREZE,
  • l'abbé Arnaud TOURY,
  • l'abbé Guy BERTRAND,
  • Mme Claudine OFFERMANS de Maubert-Fontaine

  • Je remercie, également, tous ceux qui, dans l'ombre, ont distribué ce journal. Sans eux, rien n'aurait été possible. Leurs tâches n'étaient pas la plus facile et ils l'ont, toujours, remplies avec beaucoup de simplicité et avec le sens de la proximité.
    L'archevêque les en remerciera, personnellement, le 11 mars prochain : voir l'invitation jointe.
    Je n'oublie pas les rédacteurs qu'ils soient occasionnels ou pas. Grâce à leurs talents d'écritures, nous avons eu des articles de qualité. MERCI.
    Il faut penser, aussi, aux photographes qu'ils soient amateurs ou plus professionnel. Grâce à eux, nous avons eus des illustrations pour accompagner les articles et mettre de la couleur dans notre journal. MERCI.
    Quand on commence à dire merci, nous avons peur d'oublier des personnes....J'espère que vous ne m'en voudrez pas si j'en oublie. En tout cas, que tous ceux qui ont oeuvré pour que ce journal vive si longtemps trouvent dans ces quelques mots la certitude que leur travail, service n'est pas passé inaperçu.
    MERCI de tout ce que vous avez fait pour que le CHEZ NOUS ARDENNE se transmettent.
    Nous vous laissons, pendant quelques temps encore, les archives des numéros qui sont parus... PROFITEZ-EN !
    Et un merci tout particulier à tous ceux et celles qui ont été les fidèles LECTEURS de ce journal. Trouvez ici, toute notre reconnaissance et notre amitié.

    Accueil