DEFI AUMONERIE

L'actualité nous assaille de mauvaises nouvelles et le confinement est devenu notre quotidien.
Nous entendons, ici et là, des journalistes nous raconter ce qu'un nombre grandissant de personnes font pour les autres.
Cela fait du bien au moral...

Dans nos paroisses, aussi, la solidarité s'est mise en marche. Depuis le 15 mars, 1er jour du confinement, les jeunes de 1ère année d'aumônerie ont été invité à participer à une belle action : écrire à des personnes âgées, seules, afin qu'elles ne se sentent pas isolées.

Les enfants fabriquent des cartes sur lesquelles ils écrivent un mot de solidarité, de soutien, d'amitié à des personnes qu'ils ne connaissent pas. Chacun envoie deux ou trois cartes par semaine jusqu'à la fin du confinement.

Cela permet à tous de sentir que dans les temps de crise, nous pouvons compter les uns sur les autres.

«C’est à l’amour que vous aurez les uns pour les autres que l’on reconnaitra que vous êtes mes disciples» Jean 13,25.

Les bonnes intentions ne suffisent pas ; seuls les gestes, les attitudes, les actions concrètes rendent l'amour visible et crédible. Dieu est source de tout amour et nous pouvons puiser la force de cet amour dans la prière. Ainsi il se manifeste à travers nous, par des actes concrets, pour le prochain.

Les enfants l'ont bien compris et nous pouvons leur dire MERCI pour ce qu'ils font.

Accueil