DEFI AUMONERIE - 22 OCTOBRE 2019

Les jeunes de 1ère année d’aumônerie organisaient le défi de fin de 1er module sur le thème de l’évangile de Matthieu (25, 35-36,40)

«Car j’avais faim, et vous m’avez donné à manger ; j’avais soif, et vous m’avez donné à boire ; j’étais un étranger, et vous m’avez accueilli ; j’étais nu, et vous m’avez habillé ; j’étais malade, et vous m’avez visité ; j’étais en prison, et vous êtes venus jusqu’à moi ! Et le Roi leur répondra : “Amen, je vous le dis : chaque fois que vous l’avez fait à l’un de ces plus petits de mes frères, c’est à moi que vous l’avez fait. »

Nous sommes allés à l’entrepôt des restos du cœur où nous avons été accueillis par Robert, René et Amid. Robert, le responsable de l’entrepôt des restos, a expliqué comment on trie les produits issus de dons. Il leur a fait visiter l’entrepôt et leur a expliqué comment cela fonctionne. Qu’en ont-ils retenus :

  • - Pour les Ardennes, il y a 18 centres de distribution
  • - Que la campagne d’hiver commence le 25 novembre pour 16 semaines
  • - Qu’une collecte nationale a lieu tous les ans en mars
  • - Que les bénéficiaires deviennent, quelquefois, bénévoles
  • - Que 113 millions de personnes (soit deux fois la population de la France) ne mangent pas à leur faim en Europe

Après la visite, Robert leur a offert à tous le DVD du spectacle des enfoirés 2012. Tous repartent avec la joie d’avoir offert un peu de leur temps à cette belle association.
Il est temps de penser à remplir les estomacs et le pique-nique est pris à la salle Gattelet. A la fin du repas, nous faisons un bilan de cette matinée et écoutons le déroulement de l’après-midi.

SECOURS CATHOLIQUE

Nous partons après avoir chargé les voitures de tous les sacs de vêtements que nous avons apportés (au bas mot il y a au moins 20 sacs de vêtements pesant à peu près 10kgs chacun…. Soit 200kgs de vêtements apportés).
A la boutique COTON SOLEIL, nous sommes accueillis par les dames qui s’occupent de la boutique. Après avoir donné et mis tous les sacs dans l’arrière boutique où ils vont être triés et mis en rayon, nous suivons la responsable du magasin qui nous fait visiter et nous explique comment cela marche. Les vêtements sont vendus à de tout petits prix (entre 0,50 et 10€). Tout le monde peut venir dans le magasin même si l’on ne fait pas partie du secours catholique et que nous ne sommes pas « pauvres ».
Dans le magasin, il y a plusieurs dames qui viennent d’Albanie et qui sont là pour aider au magasin ce qui leur permet d’apprendre le français.
Plusieurs tonnes de vêtements sont apportées chaque année.
Tous les invendus sont donnés à d’autres associations. Rien n’est perdu. Si les vêtements sont abîmés, ils sont donnés à une association qui se charge de récupérer les boutons, les fermetures éclairs qui serviront pour des vêtements qui en manquent.
Le magasin est ouvert du mardi au vendredi de 14h00 à 17h00. Il y a entre 20 et 40 clients par jour qui y viennent.
Pour les chaussures, les dames ne mettent que la chaussure droite en rayon (à cause des vols…).
Il est temps de laisser les dames travailler à la boutique et à nous d’aller rejoindre la résidence du PRE DU SART où nous attendent les personnes âgées.

PRE DU SART

Tout le monde est déjà installé à notre arrivée. Nous sortons les jeux et spontanément chacun va vers les personnes de leur choix. Très vite, le jeu aidant, les langues se délient et tous sont heureux de participer à cette après-midi. Les jeunes expliquent les règles du jeu aux anciens qui ont quelquefois oublié comment cela fonctionne. Une mamie veut absolument jouer aux dames avec les dés et des cartes ! D’autres étant moins à l’aise préfère regarder sans participer ; d’autres apprennent aux jeunes à jouer.
Cette rencontre a permis de donner le sourire à ces personnes qui sont souvent seuls et qui ne reçoivent pas forcément beaucoup de visites. Certaines dames racontent un peu leur vie : l’une a beaucoup voyagé étant jeune : elle a visité la Thaïlande, l’Afrique….
Les enfants autant que les anciens ont été heureux de se rencontrer et de jouer ensemble.

BILAN de la JOURNEE

Tous les enfants ont très bien participé. Nous avons été touchés par leur présence, leur sérieux et la bonne humeur qu’ils ont su faire partager.

Accueil